fbpx
Réseaux Sociaux

La Minute Macro – Résumé de la semaine du 06 au 10 Mai 2019

Une semaine chaotiques aux grès des tweets de Trump !

Dès l’ouverture des contrats futures le dimanche 05 Mai, les vendeurs à découvert se sont précipités de placer leurs ordres après un premier tweet survenu dans la journée, ceci provoquant un énorme gap baissier sur tous les indices mondiaux. C’est ainsi que les marchés financiers ont débuté une semaine folle.

Il aura fallut une dizaine de tweet du président Donald Trump pour déstabiliser les marchés et leur faire revenir à des niveaux d’il y a 3 mois. En effet, la crainte du réveil de la guerre commerciale entre Chine et USA, ont sévèrement coupé l’appétit des investisseurs après plusieurs semaines de hausses consécutives. Les marchés auront vécu une de leur semaine les plus instables depuis le début de l’année.

Des tweets qui n’ont pas manqué de susciter de nombreux commentaires des classes politiques de nombreux pays, et également des institutions comme l’OMC ou le FMI.

EUROPE

Les places européennes auront bien évidemment beaucoup souffert, et ce dès le premier jour. Les vendeurs à découvert n’ont pas manqué de sanctionner les secteurs automobiles, industriels et technologiques.

Le FTSE et la Cac ont malgré tout pu retracer la moitié de leur baisse avant leur clôture de vendredi.

Le Dax quant à lui est parvenu à échapper à un effondrement plus important, notamment grâce à l’envolée spectaculaire de 27% vendredi par l’alliance ThyssenKrupp qui a choisi d’éviter une scission et prépare un IPO de sa branche productrice d’ascenseur.

Malgré les divers indicateurs macro-économiques, les quelques bons résultats publiés et le compte rendu de la BCE, l’Europe est restée tout au long de la semaine focalisée sur les nouvelles venues d’Amérique et de Chine, entrainée par leur puissant mouvement baissier.

Angleterre :

  • Ftse100 : -1.50% (résultat hebdomadaire)

France :

  • Cac40 : -3.02% (résultat hebdomadaire)


Allemagne :

  • Dax30 : -2.06% (résultat hebdomadaire)

ASIE

  • HangSeng : -5.24% (résultat hebdomadaire)
  • Nikkei225 : -4.37% (résultat hebdomadaire)
  • S&P 200 ASX : -0.59% (résultat hebdomadaire)

Le retour sur certaines concessions, c’est visiblement ce qui a provoqué le premier tweet de Donald Trump. La Chine avait en effet repoussé l’idée de détricoter certaines de ses lois commerciales. Malgré les menaces qui ont pesé tout au long de la semaine, Pékin n’a pas annulé l’envoi de sa délégation aux États-Unis. Après la mise en place des tarifs douaniers à hauteur de 25% depuis vendredi dernier, la Chine s’est dite prête à engager ses propres sanctions.

Les opérateurs chinois auront fortement souffert des menaces de Trump, ainsi que d’un manque de liquidité en début de semaine (la bourse de Tokyo ayant repris son service après un congé exceptionnel suite au couronnement du nouvel empereur japonais). En trois séances, l’indice de Hong Kong aura perdu plus de 2000 points, soit plus de 6.5% au plus bas avant de retracer, le Nikkei aura perdu 5.5% à son plus bas, avant de retracer également un tiers de sa perte.

L’indice australien aura été l’un des rares à terminer au dessus de son cours d’ouverture hebdomadaire, bien qu’il ne soit pas parvenu à combler son gap.

AMÉRIQUE

États-Unis :

  • DowJones30 : -2.17% (résultat hebdomadaire)
  • Nasdaq100 : -3.30% (résultat hebdomadaire)
  • S&P500 : -2.09% (résultat hebdomadaire)

Si quelqu’un a pu se targuer de fournir de la volatilité aux marchés financiers, c’est bien Donald Trump. Suite à son tweet du dimanche 5 Mai, les vendeurs plaçant leurs ordres faisaient chuter le prix du Dow Jones de près de 500 points seulement 3 minutes avant la réouverture des contrats futures.

Le président américain, par plusieurs tweets dont l’interprétation furent pour le moins ambigus, s’est tout d’abord montré hostile envers la Chine, se montrant déterminé à déterrer la hache de guerre. Malgré une volonté de vouloir poursuivre les discussions, le président a poursuivi ses provocations, stigmatisant les pertes subies par son pays depuis des décennies à cause de la Chine.

Dans un contexte aussi turbulent, un dénouement heureux semblait peu probable pour les marchés. Malgré une tentative de comblement de gap le lundi, le pessimisme et l’incertitude l’ont emporté durant la seconde partie de semaine.

Vendredi, alors en pleine discussion avec la délégation chinoise, Donald Trump a mis à exécution l’augmentation des tarifs douaniers à hauteur de 25%. Bien qu’il ait tweeté que les discussions se poursuivaient de manière conviviale, et bien que les entreprises et le consommateur puissent pâtir de ces hausses, le président est néanmoins « satisfait de percevoir de gros droits de douane » qui iront enrichir directement le trésor. Selon lui les droits de douane apporteront beaucoup plus de richesses au pays qu’un accord traditionnel, même exceptionnel.

Avant de retracer une partie de leur baisse en fin de semaine, les 3 indices phares auront plongé à des niveaux datant du mois de mars, voir de février. Au plus bas le Dow Jones aura fait un pic a pratiquement -4%, le Nasdaq à -5.12% et le S&P500 de -4%.

Depuis le week-end, Trump exhorte donc les entreprises américaines à produire sur le sol américain, afin d’éviter de pâtir des taxes d’importations.

Le président a continué samedi sa partie de poker. Pour lui, les chinois chercheraient à laisser trainer les négociations, afin d’espérer un meilleur accord avec les démocrates. Trump affirme qu’ils ont tout intérêt à négocier un accord maintenant, certain de sa victoire en 2020, les conditions qu’il posera alors seront bien pire.

À voir si les marchés réagiront à ces nouvelles menaces. Les discussions doivent se poursuivre à une période indéterminée.

L’Europe, désignée il y a plusieurs semaines a t’elle maintenant des raisons de se sentir menacée par l’imprévisible chef d’État américain? Wait and see…

Principales annonces macro-économiques de la semaine :

AVERTISSEMENT : Compte tenu du contexte de guerre commerciale, nous vous recommandons de rester alerte concernant la moindre nouvelle sur le dossier Chine/USA !!!

Lundi :

  • JOUR FERIE EN CHINE
  • Pas d’annonce macro-économique significative

Mardi :

  • 08h : Allemagne : IPC
  • 10h30 : Angleterre : Salaire et chiffres emploi et chômage
  • 11h : Allemagne : indice ZEW sur le sentiment économique
  • 14h30 : US : prix à l’import/export
  • 07h30 : France : PIB
  • 08h45 : France : IPC
  • 09h55 : Allemagne : nombre de chômeurs
  • 11h : UE : PIB
  • 14h30 : CAD : PIB
  • 16h : US : Confiance des consommateurs et promesses de ventes de logements
  • 17h : CAD : Discours de la Banque du Canada

Mercredi :

  • 04h : Chine : production industrielle, ventes au détail, chômage
  • 08h : Allemagne : PIB
  • 08h45 : France : IPC
  • 11h : UE : emploi et PIB
  • 14h30 : US : Ventes au détail
  • 15h15 : US : production industrielle et manufacturière
  • 16h : US : stock des entreprises
  • 16h30 : US : stocks de pétrole brut
  • 14h15 : US : Emplois non agricoles ADP
  • 16h : US : PMI
  • 16h30 : US : Stocks de pétrole brut
  • 20h : US : communiqué du FOMC, décision de la Fed
  • 20h30 : US : Conférence de la Fed
  • 22h15 : CAD : Discours de la Banque du Canada

Jeudi :

  • 11h : UE : balance commerciale
  • 14h30 : US : permis de construire et statistiques manufacturières
  • 03h45 : Chine : PMI
  • 08h : Allemagne : Ventes au détail
  • 9h55 : Allemagne : PMI
  • 09h50 : PMI France, Angleterre, UE, Allemagne
  • 13h : Angleterre : Rapport d’inflation de la BOE, taux d’intérêt, discours de Carney
  • 14h30 : US : Productivité du secteur non agricole
  • 16h : US : Commandes de biens durables

Vendredi :

  • 11h : UE : IPC
  • Indéterminé : UE : sommet des ministres des finances européens
  • 10h : Allemagne : Discours de la Bundesbank
  • 10h30 : Angleterre : PMI services
  • 11h : UE : IPC
  • 14h30 : US : Salaire, durée hebdomadaire du travail, balance commerciales, créations d’emploi, chômage
  • 16h : US : PMI

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez une initiation gratuite au trading.



Cliquer ici pour plus d’informations